warriors.jpg

Simon Woods, directeur de la cie de théâtre australienne Zen Zen Zo pense que le théâtre doit regarder vers le football et le jeu vidéo pour retrouver la force de la dramaturgie. Il estime que celui-ci doit apporter la même sensation d’excitation au niveau de l’estomac qu’un concert de rock. « Le but du théâtre est d’apporter une expérience et c’est ce que nous avons perdu ».

Sur cette base, la Cie Zen Zen Zo avec son prochain spectacle Sub Con Warrior, centré sur le jeu vidéo, veut faire en sorte que le public plutôt que de regarder un écran d’ordinateur puisse entrer dans le monde créé et devenir partie du jeu. « Nous avons observé à quel point le jeu vidéo peut créer une réalité mais le plus réel est d’être effectivement dans une réalité. Notre projet est la suite logique, immerger la personne dans le jeu ». La compagnie ne porte pas de jugement sur les effets du jeu vidéo. Mais elle est persuadée qu’il est simplificateur de dire que si l’on joue trop, on devient violent. Ce à quoi elle s’intéresse est d’explorer comment un comportement passif peut entrainer une forme de dessensibilisation. « Même si la violence est virtuelle, les individus peuvent devenir moins sensibles à la violence. Aussi, nous voulons impliquer physiquement le public dans une contre-stratégie, en lui supprimant le confort des fauteuils de théâtre et l’engageant debout dans la dramaturgie ».

A leur arrivée, les spectateurs seront examinés par sécurité puis ils seront guidés dans le théâtree où il entreront dans le jeu lui-même confrontés à des acteurs dans les situations parfois violentes. L’intrigue est fondée sur ce qui arrive lorsque des disfonctionnements informatiques arrivent. « Nous combinons la magie première du théâtre avec un monde très high-tech. C’est un mélange des genres ou le concert rock rencontre la narration d’une histoire, où le film s’imbrique avec l’ordinateur. Il s’agit de se confronter au problème des dramaturges. Comment devons-nous aujourd’hui raconter une histoire ».

le site de la cie : http://www.zenzenzo.com/